La voiture de société avantages et inconvénients

En termes d’utilisation, une voiture de société peut être utilisée pour des voyages d’affaires ou personnels, tandis que la voiture de service ne doit être utilisée que pour des voyages d’affaires et être mise au travail à la fin de la journée. Pour équiper votre voiture de fonction, découvrez le site : https://www.mouchardgps.fr/ .  La voiture de société oblige l’employeur à une augmentation de salaire et à une modification du contrat de travail. D’autre part, l’enlèvement du véhicule de service ne nécessite aucune compensation financière.

Voiture de société au sein du contrat de travail

Une voiture de société est un véhicule mis à la disposition d’un employé dans le cadre de son activité et, éventuellement, de son voyage personnel. Le principe est différent de celui d’une voiture de service, dont l’employé ne peut être utilisé que dans le cadre de son voyage d’affaires et qui, à la fin de la journée de travail, doit être ramené; à moins que, en accord avec l’employeur, le véhicule de service puisse être gardé pour le voyage de travail à domicile. En outre, les véhicules de la société sont mentionnés dans le contrat de travail du salarié, ce qui implique qu’en cas d’annulation de le contrat doit également être révisé (ce que l’employé a le droit de refuser). Nous vous conseillons de visitez le site : https://www.mouchardgps.fr/traceur-gps-professionnel/ pour votre véhicule de fonction.  L’examen comprendra le salaire reçu par l’employé, dans la mesure où la voiture de l’entreprise était un bénéfice. En contrepartie, la voiture de société doit être déclarée et implique des cotisations de sécurité sociale.

Comment entretenir sa voiture de fonction ?

Lorsqu’une entreprise met une voiture de fonction à la disposition d’un employé, les procédures d’entretien et d’utilisation du véhicule doivent avoir été préalablement définies et communiquées à l’employé. Lorsqu’un employé a été informé de son obligation d’effectuer les révisions du véhicule de l’entreprise, le fait de ne pas suivre les recommandations qui lui ont été faites au sujet de l’entretien de son véhicule peut être considéré comme une blessure par son employeur. Le manque d’entretien, ou l’entretien tardif d’une voiture de société peut en effet être coûteux pour l’entreprise lorsque le constructeur refuse de prendre en charge certaines réparations sous garantie en raison du non-respect des recommandations d’entretien.

Articles de la même catégorie :